Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

L’heure c’est l’heure !

PARU DANS LE MAGAZINE CURIOUZ NUMÉRO 1

L’histoire qui s’est déroulée le 26 mars 2018 en Picardie, ressemble à une mauvaise blague entre collègues. En effet, les usagers du TER Laon/Amiens prévu pour 18h45 est arrivé sur le quai une heure plus tard. La SNCF, qui affiche toujours une certaine désinvolture (nous le savons bien…) en ce qui concerne ses « petits retards » s’est contentée de déclarer aux passagers grognons que le conducteur avait « oublié » de régler sa montre en ce jour de changement d’horaire ! Une explication plutôt foireuse qui fut loin de satisfaire les usagers, bloqués sur un quai désert pendant près d’une heure. Poussée à s’expliquer plus précisément sur les raisons réelles de ce retard, la SNCF a fini par avouer que c’était l’horloge du local technique, défectueuse, qui ne s’était pas mise à la bonne heure ! La responsabilité de l’agent n’étant pas en cause. L’histoire est plutôt sympathique, mais elle peut nous laisser songeurs… Heureusement, par exemple, que ce n’est pas l’horloge SNCF de Laon qui gère le trafic de la gare Montparnasse à Paris ou, pire, l’aéroport d’Orly, car dans ce cas, la rigolote petite histoire de train régional en retard aurait pu se transformer en catastrophe du siècle, avec trains bloqués ou avions « crashés » les uns sur les autres. Après cette petite réflexion, les plus paranos d’entre nous vont finir par éviter consciencieusement de prendre le train ou l’avion aux dates de changement d’horaire, on n’est jamais trop prudents !

Cette histoire vous a plu ? Et si vous vous abonniez ? CURIOUZ.FR
Afficher les commentairesCommentaires fermés

Laisser un commentaire